Les nombres parfaits (pairs) : caractérisation



  • Salut tout le monde , voilà encore un exercice de spécialité qui me pose problème. L'énoncé est assez long mais j'en ai déjà fait une bonne partie.

    PARTIE 1

    Définition 1 :Soit n un entier naturel non nul, on note σ(n) la somme des diviseurs positifs de n.

    Définition 2 :Un entier naturel non nul n est parfait si et seulement si σ(n) = 2n .

    1. Les nombres 6, 28, 32 sont-ils parfaits ?
    2. Soit n un entier naturel supérieur ou égal à 2. Démontrer que :
      a) Quel que soit n un entier strictement supérieur à 1 : σ(n) ≥n+1 .
      b) n est premier si et seulement si σ(n) = n+1 .
      c) σ(n) = 1 si et seulement si n = 1 .
    3. Soient a et b deux entier naturels non nuls, démontrer que σ(a)σ(b) = σ(ab)

    PARTIE 2

    Soit p un nombre premier tel que 2p2^p -1 soit premier . On note EpE_p = 22^{p-1}(2p(2^p-1)

    1. Calculer σ(2p1(2^{p-1}) puis σ(2p(2^p-1).
    2. Calculer σ(Ep(E_p), en déduire que EpE_p est un nombre parfait.

    PARTIE 3

    Dans cette partie, n désigne un nombre parfait pair : on notera n = 2a2^ab, où b désigne un nombre impair.

    1. Justifier que σ(n) = 2a+12^{a+1}b puis que 2a+12^{a+1}b = σ(b)(2a+1(b)(2^{a+1}-1) .
    2. Montrer que PGCD (2a+1(2^{a+1}-1 , 2a+12^{a+1} ) = 1. En déduire que (2a+1(2^{a+1}-1) divise b. Par la suite nous noterons b = (2a+1(2^{a+1}-1)c.
    3. Démontrer que :
      a) σ(b) = 2a+12^{a+1}c
      b) n = 22^a(2a+1(2^{a+1}-1)c
      c) σ(n) = 2a+12^{a+1} (2a+1(2^{a+1}-1)c .
    4. On suppose que c>1. Démontrer qu'alors σ(n) ≥ (2(2^{a+1}1)2a+1-1)2^{a+1}(1+c) . Ce résultat est il compatible avec celui obtenu au 3.c. ? En déduire que c=1.
    5. En utilisant les questions précédentes et la partie 1, montrer que b est premier .

    PARTIE 4

    Enoncer la propriété démontrée dans les parties 2 et 3.

    Voilà l'énoncé. Donc j'ai déjà répondu à toutes les questions des parties 1 et 2.

    Ensuite pour la PARTIE 3 , j'ai justifié que σ(n) = 2a+12^{a+1}b mais pour la suite je suis bloquée.

    MErci à tous ceux qui pourront m'aider 😄

    Bel effort de présentation ; merci à toi Bbygirl ! (N.d.Z.)



  • Bon alors en fait j'ai trouvé la réponse à ma question (je crois que c'est le fait de poser le problème sur ce site qui donne la solution ...) donc je reviendrai poser une autre question plus tard.

    😄



  • Voilà je savais bien que j'allais avoir un problème. Mon problème est donc la question 4 de la partie 3. J'ai répondu aux 3 questions précédentes.

    MErci de m'aider 😄



  • juste comme ça, par pure curiosité... tu pourrais pas nous dire comment tu as répondu à la 3 de la partie 1, sans indication supplémentaire ?



  • Si gentiment demandé je veux bien lol

    Alors on suppose a ≥2 et b ≥2

    On note a0a_0, a1a_1, .... aka_k les diviseurs positifs de a avec a0a_0<a1a_1<a2a_2< ...<aka_k .
    On note b0b_0, b1b_1, .... blb_l les diviseurs positifs de b avec b0b_0< b1b_1< ....< blb_l .

    Sachant que aa_0=b0=b_0= 1 et que aka_k = a et blb_l = b,

    σ(a) = a0a_0 + a1a_1 +a 2_2 + ... + aka_k .

    et σ (b) = b0b_0 + b1b_1 + b2b_2 + ... + blb_l .

    σ(ab) = a0a_0 + a1a_1 +a 2_2 + ... + aka_k

    • aa_0b1b_1 + aa_1b1b_1 + ... + aa_kb1b_1
    • aa_0b2b_2 + aa_1b2b_2 + ... + aa_kb2b_2
      .
      .
      .
    • aa_0blb_l + aa_1blb_l + ... + aa_kblb_l

    Donc σ(ab) = (a0(a_0 + a1a_1 +a 2_2 + ... + aa_k)b0)b_0

    • (a0(a_0 + a1a_1 +a 2_2 + ... + aa_k)b1)b_1
    • (a0(a_0 + a1a_1 +a 2_2 + ... + aa_k)b2)b_2
      .
      .
      .
    • (a0(a_0 + a1a_1 +a 2_2 + ... + aa_k)bl)b_l

    ⇔ σ(ab) = (a0(a_0 + a1a_1 +a 2_2 + ... + aa_k)(b0)(b_0 + b1b_1 + b2b_2 + ... + blb_l)

    Ainsi, σ(ab) = σ(a)σ(b)

    Voilà pour la question 3 de la partie 1.



  • Merci.

    En gros, ce sur quoi repose ta preuve, lors du calcul de σ(ab), c'est le fait que, les diviseurs de a étant les axa_x et ceux de b étant les byb_y, alors les diviseurs de ab sont les aa_xbyb_y... mais est-ce toujours vrai ? au sens où : est-ce que cela donne exactement les diviseurs de ab, et pas un peu trop ?

    Prends par exemple a = 4, b = 6 et ab = 24 et dressons les listes des diviseurs.

    Pour 4: 1 ; 2 ; 4.

    Pour 6: 1 ; 2 ; 3 ; 6.

    Pour 24: 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 6 ; 8 ; 12 ; 24.

    parmi les diviseurs de 4 figure 2, comme parmi ceux de 6. En prenant les combinaisons des diviseurs de a et de b comme tu le suggères, on va récupérer 2×1 et 1×2, donc le nombre 2 sera compté une fois de trop. De même, avec 4, comme 4×1 et comme 2×2... d'ailleurs tu peux voir que σ(4) = 7, σ(6) = 12 et σ(24) = 60, ce qui montre que ton raisonnement ne s'applique certainement pas dans ce cas.

    Sinon, j'ai un autre (contre-)exemple pour te montrer que l'énoncé de cette question comporte une erreur (disons un omission) : on peut voir que σ(2) = 3, σ(4) = 7 et σ(8) = 15. Ainsi, σ(2×4) ≠σ(2)×σ(4).

    L'énoncé devrait demander que a et b soient
    premiers entre eux, ce qui rendrait correct ton argument, critiqué dans mon 1er paragraphe.



  • ah d'accord ... alors il suffit que je dise au départ que a et b doivent être premiers entre eux? et pour les autres cas ? il se passe quoi? il n'y a pas de formule ?



  • ... sauf si tu en découvres une !

    il faudra expliquer proprement pourquoi, lorsque a et b sont premiers entre eux, les diviseurs de ab sont exactement les aa_xbyb_y, avec les notations précédentes.



  • ah d'accord ... et comment on fait ca ?



  • c'est une lourde responsabilité dont je te laisse la charge : sois créative comme tu l'as déjà été !



  • j'ai même pas le droit à une piste?



  • pense peut-être à la décomposition en produit de facteurs premiers, pour lister tous les diviseurs de ab ?



  • Si a et b sont premiers entre eux alors leur pgcd est 1. mais après ?



  • ca veut dire qu'ils n'ont aucun facteur premier en commun puisque 1 n'est pas premier ... ?



  • oui, mais surtout : a et b n'ont AUCUN facteur premier commun.

    (j'avais pas vu ta remarque ci-dessus)



  • oui je l'avais vu .. mais qu'est ce que ca fait qu'ils n'aient aucun facteur premier en commun ?
    je ne vois pas trop à quoi ca sert



  • I. le problème du facteur commun, c'est justement de faire compter certains diviseurs en double... parce que 1 figure toujours dans l'autre liste de diviseurs.

    II. commençons par voir ce que ça donne pour un produit pq de deux nombres premiers...



  • d'accord je vais chercher dans ce sens là...



  • Pour ta question 4, sinon... sachant que n = 22^a(2a+1(2^{a+1}-1)c et c > 1 : cela veut dire que c est un diviseur de n.

    Peut-être qu'une "habile" façon de lister quelques diviseurs distincts de n donnera cette minoration de σ(n). En effet, si on est sûr que u, v w sont des diviseurs différents de n, alors on aura certainement σ(n) ≥ u + v + w.

    Je t'avoue que pour l'instant je sèche, notamment à cause du facteur 2a+12^{a+1} demandé dans le minorant.



  • okay merci. je vais d'abord essayer de résoudre le problème de la question 3 de la partie 1 avant de m'attaquer à autre chose. mais pour l'instant je ne trouve rien .



  • La méthode ressemble bcp : les diviseurs de p sont 1 et p ; ceux de q sont 1 et q. Quels sont les diviseurs de pq ? Compare alors σ(p), σ(q) et σ(pq).



  • je l'ai fait cet exemple et ca marche bien car :

    σ(p) = 1 + p
    σ(q) = 1 + q
    σ(pq) = 1 + p + q + pq

    et dans ce cas on a bien σ(pq) = σ(p)σ(q)



  • oui ; donc pour deux nombres premiers, la formule fonctionne.

    maintenant, considère peut-être a = pp_1$$^{e$_1$}$p2_2$^{e_2$}......pr_r$^{e_r$}$ et b = qq_1$$^{f$_1$}$q2_2$^{f_2$}......qr_r$^{f_s$}$

    avec les nombres premiers pip_i tous distincts des nombres premiers qjq_j, pour que a et b soient premiers entre eux.



  • dans ce cas là la démonstration que j'avais faite au début marche .

    Si on prend les aia_i différents des bjb_j :

    Citation
    Alors on suppose a ≥2 et b ≥2

    On note a0, a1, .... ak les diviseurs positifs de a avec a0<a1<a2< ...
    On note b0, b1, .... bl les diviseurs positifs de b avec b0< b1< ....< bl .

    Sachant que a0=b0= 1 et que ak = a et bl = b,

    σ(a) = a0 + a1 +a 2 + ... + ak .

    et σ (b) = b0 + b1 + b2 + ... + bl .

    σ(ab) = a0 + a1 +a 2 + ... + ak

    • a0b1 + a1b1 + ... + akb1
    • a0b2 + a1b2 + ... + akb2
      .
      .
      .
    • a0bl + a1bl + ... + akbl

    Donc σ(ab) = (a0 + a1 +a 2 + ... + ak)b0

    • (a0 + a1 +a 2 + ... + ak)b1
    • (a0 + a1 +a 2 + ... + ak)b2
      .
      .
      .
    • (a0 + a1 +a 2 + ... + ak)bl

    ⇔ σ(ab) = (a0 + a1 +a 2 + ... + ak)(b0 + b1 + b2 + ... + bl)

    Ainsi, σ(ab) = σ(a)σ(b)

    ca marche bien non ?



  • oui, à condition d'expliquer pourquoi on obtient ainsi exactement tous les diviseurs de ab, sans en compter en trop... comme je te l'ai déjà dit !



  • oui je suis d'accord mais comment on dit ca ? On doit dire que puisque a et b sont premiers entre eux alors ils n'ont aucun facteur premier en commun et donc les facteurs ne sont pas en double?
    je ne sais pas comment ca s'explique ...



  • Supposons a et b premiers entre eux ; soit p un diviseur premier de ab ; alors p divise a ou p divise b, non ? maintenant soit d un diviseur quelconque de ab ; alors d= pq...r en produit de facteurs premiers. Mais nécessairement, chaque p, q, ... ou r divise a ou b exclusivement. Donc d est de façon générale obtenu en multipliant les diviseurs de a par ceux de b, qui sont distincts et ne généreront pas de "doublon".

    Je sais pas si je suis clair, ni convaincant !



  • si si c'est très clair. mais ai je le droit d'écrire ca dans une copie?



  • That's the question... en fait le problème est à la base dans l'énoncé lui-même : la propriété demandée à la question 3 de la partie 1 est fausse. Tu as compris le problème (a et b doivent être premiers entre eux), ne passe peut-être pas trente lignes là-dessus.

    Je suis toujours gêné avec le facteur 2a+12^{a+1} dans la question 4 de la partie 3, là où on attend une minoration de σ(n).



  • D'accord. Alors je vais laisser un blanc pour cette question et lundi j'irai voir mon prof de maths pour lui demander s'il a commis une erreur dans l'énoncé.
    En attendant je vais continuer de chercher cette question 4 de la partie 3 ...


Se connecter pour répondre
 

Découvre aussi nos cours et fiches méthode par classe

Les cours pour chaque niveau

Progresse en maths avec Schoolmouv

Apprends, révise et progresse avec Schoolmouv

Encore plus de réponses par ici

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.