[Problème] Suites & arithmétique



  • Bonjour,

    Voici un problème sur le thème des suites associé à l’arithmétique.
    Je pense avoir compris/écris l'essentiel, même si certaines démonstrations sont a peaufiner.
    J'ai agrémenté la lecture un peu longue avec LaTex, Merci 😉

    1. Déterminer le PGCD de 4214^2 - 1 et de 4614^6 - 1

    2. Soit (un)(u_n) la suite définie par :
      nnun+2=5un+14un\quad\forall n\in\mathbb{n}\quad u_{n+2}=5u_{n+1}-4u_n avec u0=0u_0=0, u1=1u_1=1

    • a. Calculer u2u_2, u3u_3 et u4u_4,
    • b. Démontrer que, nn\forall n\in\mathbb{n} : un+1=4un+1u_{n+1}=4u_n+1,
    • c. Démontrer que, nn\forall n\in\mathbb{n}, unu_n est un entier naturel,
    • d. En déduire, nn\forall n\in\mathbb{n}, le PGCD deunu_n et de un+1u_{n+1}.
    1. Soit (vn)(v_n) la suite définie par : nn,vn=un+13\forall n\in\mathbb{n},\quad v_n = u_n+\dfrac{1}{3}
    • a. Démontrer que (vn)(v_n) est une suite géométrique,
    • b. nn\forall n\in\mathbb{n}, exprimer vnv_n, puis unu_n, en fonction de nn,
    • c. Déterminer, nn\forall n\in\mathbb{n}, le PGCD de 4n14^n- 1 et de 4n+114^{n+1}-1.

    1. Rappels utiles : a3b3=(ab)(a2+ab+b2)a^3-b^3=(a-b)(a^2+ab+b^2) et abpgcd(a,b)=aa|b\quad\longleftrightarrow\quad pgcd(a,b)=a.
      Compte tenu des rappels, on peux répondre à la question : 461=(42)31=(421)[(42)2+1×42+1]pgcd(421, 461)=4214^6-1=(4^2)^3-1=(4^2-1)[(4^2)^2+1\times 4^2+1]\quad\longleftrightarrow\quad pgcd(4^2 - 1,\ 4^6 - 1)=4^2 - 1.

    2. a. Les premiers termes de (un)(u_n) sont :
      u0=0, u1=1, u2=5, u3=21, u4=85u_0=0,\ u_1=1,\ u_2=5,\ u_3=21,\ u_4=85.
      \quadb. Démonstration par récurrence :
      Initialisation Ok, car u1=4×u0+1=4×0+1=1u_1=4\times u_0+1=4\times 0+1=1,
      Récurrence : on suppose un+1=4un+1un+11=4unu_{n+1}=4u_n+1\quad\longleftrightarrow\quad u_{n+1}-1=4u_{n} vrai.
      Donc par substitution : un+2=5un+1(un+11)=4un+1+1u_{n+2}=5u_{n+1}-(u_{n+1}-1)=4u_{n+1}+1
      Conclusion : la preuve est faite, car un+2=4un+1+1u_{n+2}=4u_{n+1}+1 est le rang n+1n+1 de un+1=4un+1u_{n+1}=4u_n+1.
      \quadc. On sait que u0=0u_0=0 est un entier naturel et je suppose que un=4un1+1u_n=4u_{n-1}+1 aussi, alors 4×un4\times u_n est un entier, de même que un+1=4un+1u_{n+1}=4u_{n}+1 CQFD ?
      \quadd. Maintenant que l'on sait qu'il existe des entiers un+1u_{n+1} et unu_n, grâce au théorème de BEZOUT, on peut affirmer que le pgcd(un+1,un)=1pgcd(u_{n+1},u_n)=1, puisque un+14un=1u_{n+1}-4u_{n}=1 et les coefficients 11 et 4-4 sont premiers entre eux. CQFD ?

    3. aConcernant la relation entre les suites (un) et (vn)(u_n)\text{ et }(v_n) nous avons :
      (vn=un+13etvn+1=un+1+13)(un=vn13etun+1=vn+113)\left(v_n=u_n+\dfrac{1}{3}\quad\text{et}\quad v_{n+1}=u_{n+1}+\dfrac{1}{3}\right)\quad\longleftrightarrow\quad\left(u_n=v_n-\dfrac{1}{3}\quad\text{et}\quad u_{n+1}=v_{n+1}-\dfrac{1}{3}\right)
      Comme un+1=4un+1u_{n+1}=4u_n+1 il s'en suit que :
      vn+113=4×(vn13)+1vn+1=4vn43+1+13=4vnv_{n+1}-\dfrac{1}{3}=4\times(v_n-\dfrac{1}{3})+1\quad\longleftrightarrow\quad v_{n+1}=4v_n-\dfrac{4}{3}+1+\dfrac{1}{3}=4v_n.
      C'est bien une suite géométrique et sa raison q=4q=4.
      \quadb. On en déduit que : vn+1=4×vnv_{n+1}=4\times v_n et v0=u0+13=13v_0=u_0+\dfrac{1}{3}=\dfrac{1}{3}.
      Maintenant, il est possible d'exprimer vnv_n en fonction de nn : vn=v0×4n=13×4nv_n=v_0\times 4^n=\dfrac{1}{3}\times 4^n.
      Compte tenu de la relation : un=vn13u_n=v_n-\dfrac{1}{3}, on exprime ainsi unu_n en fonction de nn :
      un=13×4n13=13×(4n1)u_n=\dfrac{1}{3}\times 4^n-\dfrac{1}{3}=\dfrac{1}{3}\times\left(4^n-1\right).
      \quadc. Un petit rappel : pgcd(ka,kb)=k×pgcd(a,b)pgcd(ka,kb)=k\times pgcd(a,b),
      un=13×(4n1)3un=4n1u_n=\dfrac{1}{3}\times\left(4^n-1\right)\leftrightarrow 3u_n=4^n-1
      un+1=13×(4n+11)3un+1=4n+11u_{n+1}=\dfrac{1}{3}\times\left(4^{n+1}-1\right)\leftrightarrow 3u_{n+1}=4^{n+1}-1
      Donc on a : pgcd(4n1, 4n+11)=pgcd(3un,\3un+1)pgcd(4^n-1,\ 4^{n+1}-1)=pgcd(3u_n,\3u_{n+1})
      pgcd(4n1, 4n+11)=3×pgcd(un,un+1)=3×1=3pgcd(4^n-1,\ 4^{n+1}-1)=3\times pgcd(u_n,u_{n+1})=3\times 1=3.

    J'espère avoir utilisé les équivalences à bon escient ?
    Encore Merci,

    @+ 😄



  • SVP, juste pour vérifier 2c et 2d, MERCI bcp !



  • Bonjour FairMaths

    Pour le théorème de Bezout, est -il nécessaire que les coefficients soient premiers entre eux ?



  • Je cite le théorème :
    Soient aa, et bb, deux entiers relatifs non nuls ; aa, et bb, sont premiers entre eux si et seulement si il existe deux entiers relatifs uu et vv tels que au+bv=1au+bv = 1.
    Noemi
    Pour le théorème de Bezout, est -il nécessaire que les coefficients soient premiers entre eux ?Deux coefficients seulement : 11 et 4-4, puisque cette relation un+14un=1u_{n+1}-4u_{n}=1 garantie l'existence des entiers un+1u_{n+1} et unu_{n} ?
    Cf 2c. Ma sauce à la récurrence est correcte ?

    Merci 😄



  • 1 et -4 sont les deux entiers relatifs.

    le 2 c est correct.



  • Merci 😄


 

Découvre aussi nos cours et fiches méthode par classe

Les cours pour chaque niveau

Encore plus de réponses par ici

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.